Et voilà que la rentrée est arrivée, et avec son lot de projets pour l'année- scolaire- qui commence.

Après être partie une toute petite semaine où il n'y a pas mieux pour se ressourcer, la Bretagne, me voilà, bien que fatiguée, regonflée à bloc, avec plein de petites et plus grandes choses à faire.

Le bouche à oreilles fonctionne bien, et j'ai la chance d'avoir trouvé des femmes qui me font confiance sans avoir trop de recul sur mon travail, pour me commander des ouvrages.

A venir donc 3 plaids bébé, un plaid enfant, 2 coussins ( qui seront mes premiers!!) et une housse de matelas à langer! ça fait déjà beaucoup de travail pour une maman d'un enfant de 2 ans, avec un homme dont il faut aussi s'occuper( mais qui m'aide heureusement beaucoup au quotidien), et un travail qui prend en moyenne, trajets inclus, 50h de ma semaine!

En tout état de cause, voici ma dernière réalisation, pour laquelle j'ai pris encore, un plaisir immense. La maman de Méline avait déjà la parure de sa chambre, mais le plaid proposé n'était pas celui qu'elle souhaitait.

Elle m'a demandé les dimensions, l'inspiration des motifs existants( ils ne sortent donc pas de mon imagination) afin que le thème colle, avec pour ligne directrice, un damier.

10_112_BEL_32

plaid de bébé9 (illustration du thème demandé)

Je n'ai pas pour habitude de copier, celles qui me connaissent bien savent d'ailleurs que c'est à peine si je sais  suivre un modèle, mais pour le coup, je me suis totalement calée sur la demande de la maman de Méline.

J'ai découvert la broderie ( quel plaisir, même si je sais, que comme je suis tout le temps en mode " freestyle", bien j'ai fait comme je l'ai senti), et je suis assez fière du résultat.

j'ai rajouté des imprimés, des appliqués sortis de mon imagiation, des vichy, pour donner- quand même- ma touche perso!

Voici ce que cela a donné:

photo2

photo 3

photo 5

 

photoois

photo 4

photo3

La qualité des photos est médiocre car mon "superappareilphotodelamortquitue" était lui aussi en vacances avec mes bien aimés tandis que je n'avais sous la main que l'appareil de la pomme....donc!

Si seulement le temps ne me manquait pas ( et voilà que je rêvasse encore!)

 

A.